">
Teleclub Sports

LE CALENDRIER EN JUGE DE PAIX

Pour l’avant-dernière fois, les huit meilleurs tennismen de la planète poseront leurs valises à l’O2 Arena de Londres, théâtre du Masters de fin d’année depuis 2009. Dès l’édition 2021, le « tournoi des Maîtres » s’en ira à Turin en Italie, et ce, jusqu’en 2025 au moins. Qui succèdera à Alexander Zverev ? L’un des membres du « Big Three » ou un autre joueur que l’on n’attend pas ? Éléments de réponse avec Pierre-Alain Morard, consultant tennis chez Teleclub.

 

Pierre-Alain Morard, après trois ans de disette et les victoires d’Andy Murray, de Grigor Dimitrov et d’Alexander Zverev, la victoire peut-elle à nouveau revenir à l’un des membres du « Big Three » (Djokovic, Federer, Nadal) ?

Ce serait logique par rapport à ce que l’on voit cette saison et surtout en Grand Chelem. Les deux derniers vainqueurs « surprise » n’ont pas confirmé depuis, alors que la « Next Gen » – même s’il ne faut bientôt plus la nommée ainsi – peine toujours à s’affirmer. Bien sûr, Novak Djokovic, Roger Federer et Rafael Nadal sont les grands favoris de ce tournoi, surtout s’ils sont en pleine possession de leurs moyens. La gestion de la fin du calendrier pourrait être déterminante également. Si le Serbe, le Suisse et l’Espagnol enchaînent les matches et les tournois, toute la fatigue accumulée pourrait leur coûter la victoire. C’est ce qui explique aussi en partie pourquoi il y a eu deux vainqueurs surprise ces deux dernières années.

 

Vous l’avez mentionné, les deux derniers vainqueurs que sont Grigor Dimitrov et Alexander Zverev sont à la peine actuellement et l’Allemand pourrait ne pas défendre son titre. Comment expliquer cette situation ?

Je ne suis pas surpris par la chute de Dimitrov (ndlr : actuellement 78e à l’ATP). Certes, il a joué un très bon tennis pour remporter l’édition 2017, mais il manque toujours de régularité dans son jeu et il n’a jamais vraiment donné de garanties mentales pour pouvoir rester dans le Top 10. Pour Zverev, c’est vraiment triste de voir à quel point il dégringole. Là aussi, il y a des problèmes de mental, mais pas seulement. Son entourage, avec son père et son frère, lui cause aussi passablement de soucis. Alexander serait bien inspiré de changer de staff. Et puis, il ne faut pas oublier que le garçon doit être aussi assez ingérable. Ce n’est pas pour rien qu’Ivan Lendl n’est resté que douze mois à ses côtés… C’est vraiment dommage, car l’Allemand a vraiment de bons arguments à faire valoir, mais depuis son sacre en novembre dernier, il ère comme une âme en peine et ça fait de la peine à voir.

 

Selon vous, qui pourrait alors barrer la route du « Big Three » ? Un membre de la « Next Gen » ? Encore une surprise ?

Pour moi, le joueur qui sort du lot cette saison c’est Daniil Medvedev. Le Russe a remporté le Masters 1000 de Cincinnati et a été constant toute l’année et sur toutes les surfaces. Il sera clairement l’outsider, même s’il risque d’arrivée un peu « cuit » à Londres en raison de l’accumulation des matches. Sinon, j’aime beaucoup le jeu d’Andrey Rublev (RUS) et de Stefanos Tsitsipas (GRE) qui sont des joueurs très complets et qui peuvent poser des problèmes à n’importe qui.

 

En huit participations et deux finales, Rafael Nadal n’a encore jamais remporté le Masters. L’un des rares tournois qui manque à son palmarès. Peut-il enfin combler cette lacune ?

Il faut dire que le Masters tombe à une période de la saison où Nadal ne joue pas très bien. C’est compliqué pour lui de bien gérer cette partie du calendrier car il y a beaucoup de tournois sur dur à disputer comme Pékin, Shanghai, Bâle ou encore Paris.  Cette année encore, ce sera difficile pour lui, mais avec « Rafa » il faut toujours rester sur ses gardes. Dans ma liste des prétendants, il arrive en troisième position. Pour moi, Novak Djokovic reste le favori. Et puis je miserai également une petite pièce sur Stan Wawrinka. S’il continue de jouer à son niveau actuel, il pourrait passer devant pas mal de monde pour réussir à se qualifier.

CHF 19.90/mois
S’ABONNER MAINTENANT
OK